Quelle option choisir pour se séparer définitivement d’un véhicule hors d’usage ?

Posted on

Se séparer d’une voiture qui n’est plus en état de rouler est la meilleure solution pour éviter les sanctions. Cependant, il faut que les documents y afférents soient conformes afin de finaliser soit sa vente soit son enlèvement par un professionnel. Vous voulez des conseils pour décider que faire d’une voiture en épave ? Découvrez les réponses dans cet article.

Les solutions idéales pour se débarrasser d’une voiture en épave ou VHU

Votre véhicule exige une somme colossale pour être réparé ou il n’est plus en état de circuler ? Il est tout à fait envisageable de l’abandonner, mais cette opération ne doit en aucun cas se faire n’importe où et n’importe comment. Pour ce faire, il existe des solutions agréées par l’Etat, bénéfiques pour vous et pour l’environnement.

L’enlèvement par un professionnel

Pour se débarrasser de manière définitive de votre véhicule hors d’usage, il est tout à fait envisageable de le céder à un centre agréé VHU. Vous pouvez connaitre les procédures de l’enlèvement d’épave de voiture et les avantages de l’opération en vous adressant à un épaviste expérimenté et sérieux. Il réalise les actes nécessaires pour la bonne exécution de la prestation, il remet le récépissé de prise en charge que vous devez déposer à la préfecture pour informer les autorités que vous n’êtes plus responsable de la carcasse et qu’elles annulent l’immatriculation.  Vous pouvez alors mettre fin à votre contrat d’assurance.

La destruction ne coûtera rien si la voiture est encore en état de marche et que vous pouvez le déplacer vous-même. Par contre, si elle ne roule plus, il vous faut payer le transport jusqu’au centre de démolition. La somme peut toutefois être prise en charge par votre assureur selon la nature de votre contrat.

Laisser une épave dans un centre de traitement de véhicules à détruire est une option idéale pour préserver la nature. C’est un geste responsable qui permet d’éliminer les éléments polluants.

La vente, un choix avantageux pour gagner de l’argent

La vente d’une voiture en épave est une solution intéressante pour faire des bénéfices. Cependant, cette option est soumise à une règle stricte à part les différentes démarches en administration, c’est-à-dire que la voiture doit avoir une certification justifiant qu’elle a subi un contrôle technique.

Lors de la demande de la carte grise auprès de la préfecture, un procès-verbal de la visite technique doit compléter le dossier. Sachez qu’un véhicule qui a passé son CT avec succès est vendable même s’il a subi un accident dans un délai de 6 mois.

Attention ! La vente d’une voiture en état d’épave sans procès-verbal du contrôle technique est interdite. Le propriétaire risque une sanction sévère même si l’opération ne concerne que la vente pour pièce.

L’obtention d’une nouvelle carte grise est impossible si le propriétaire vend l’auto à un particulier ou à un professionnel sans avoir passé une visite technique. De ce fait, le vendeur est toujours tenu responsable dans le cas où l’acheteur a prélevé les pièces et a laissé la carcasse quelque part sans la détruire puisque son nom est toujours mentionné dans le certificat d’immatriculation.