Conseils pour bien conduire : les manœuvres à connaître le jour J

Posted on

Le permis de conduire est une source d’angoisse pour de nombreux jeunes. Maximiser les chances de réussir, c’est certainement la meilleure chose à faire avant le jour J. Justement, voici les manœuvres principales à connaître impérativement avant de passer l’examen. Demandez à vos moniteurs de les approfondir pour que tout se passe bien lors de l’examen.

Le créneau

le stationnement en créneau est un moment d’angoisse pour beaucoup de personnes. Or, c’est une manœuvre qui exige d’être bien comprise pour être bien appliquée. Il faut avancer au niveau de la place suivante, reculer en braquant les roues jusqu’à ce que les roues arrière soient dans la place.
Puis, on poursuit en contrebraquant pour que l’avant du véhicule s’inscrive dans la place. Il est donc important de décomposer cette manœuvre en deux temps pour la réussir. Qu’importe si cela vous demande du temps au début, même si une voiture attend derrière. Prenez le temps de bien faire pour comprendre vos gestes et vous perfectionner la fois suivante.

Le stationnement en épi

Se stationner en épi est une manœuvre à laquelle vous serez probablement confronté. Elle ne présente pas de difficulté particulière. Le plus important est de bien contrôler vos angles morts en reculant et de mettre votre clignotant. Essayez-vous aux stationnements en avant comme en arrière pour être prêt le jour de l’examen. Généralement, cet exercice est assez apprécié par les candidats au permis de conduire puisqu’il est assez intuitif et sans complexité.

Le stationnement en bataille

Se stationner en bataille est un incontournable. Il faut le maitriser avant de passer l’examen. Autant en avant qu’en arrière, cela nécessite de comprendre et gérer le gabarit du véhicule. Prenez vos repères pour braquer au bon moment. Soyez attentif, contrôlez vos rétroviseurs et allez doucement. Prendre son temps permet d’effectuer les contrôles sans se stresser. Là encore, exercez-vous un maximum lors de vos heures d’auto-école. Le stationnement en bataille arrière est plus redouté. Pourtant, une fois stationné, il permet de repartir plus vite et de bénéficier d’une meilleure visibilité. Ne vous mettez pas de stress inutile, c’est un exercice plus facile qu’il n’y paraît de prime abord.

La marche arrière

Reculer, ce n’est pas simplement déplacer le levier de vitesse sur le “R”. Il faut pour cela maitriser la direction en tenant compte que le véhicule réagira de manière plus vive en marche arrière puisque les roues directrices sont à l’avant. Exercez-vous sur des parcours qui demanderont la précision. Surtout, n’oubliez pas de regarder derrière, sur les côtés mais aussi devant. Les bonnes pratiques nécessitent donc d’avoir une bonne vue périphérique, de veiller à ce qui se passe tout autour du véhicule pour réaliser la manœuvre en toute sécurité. Vous hésitez ? Prenez le temps d’analyser.

Le demi-tour

Le demi-tour est aussi un exercice particulièrement apprécié par les inspecteurs du permis de conduire. Il requiert un bon sens logique et de bien décomposer en trois mouvements la manœuvre. Il faut vérifier les environs avant d’entamer le demi-tour. De là, on se positionne sur la voie opposé, en perpendiculaire. On recule ensuite lorsque l’on arrive au trottoir dans le but de se remettre dans le sens de la marche. C’est seulement à ce moment-là que l’on peut reprendre la route en marche avant, en toute sécurité.

Prenez votre temps !

D’une manière générale, ces manœuvres, mêmes si elles demandent de la rigueur et de la répétition, ne présentent pas de difficulté particulière. Il faut cependant bien gérer son stress, décomposer ses mouvements et ne pas hésiter à prendre son temps si on ne se sent pas parfaitement maître du véhicule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *